Machine d’Oxycoupage

La machine d’oxycoupage, de quoi s’agit-il ?

Une machine d’oxycoupage présente un banc sur lequel charger les tôles en cours d’usinage. Sur ce dernier, glisse un portique sur lequel est montée une tête d’oxycoupage.

L’oxycoupage de tôles s’effectue en exploitant la présence de carbone dans le matériau et sa réaction au contact de l’oxygène à haute température.

Grâce au mouvement des axes x, y et z, la tête de coupe est déplacée avec précision le long des trajectoires opportunes, de manière à obtenir la découpe souhaitée.

Elle est disponible aussi dans la version biseau qui permet d’effectuer des découpes inclinées en évitant les phases d’usinage ultérieures.

Il est possible de monter plusieurs chalumeaux d’oxycoupage sur le portique des machines de sorte à augmenter la productivité.

Obtenez un devis rapide, c’est facile et gratuit !

macchina-ossitaglio-2

Un équipement d’oxycoupage, à quoi ça sert ?

L’oxycoupage est utilisé dans le domaine industriel pour la découpe de composants métalliques prêts pour les phases d’usinage ultérieures.

Son potentiel lui permet de découper différentes épaisseurs de matériau selon la puissance de l’équipement et la pression des gaz.

La technologie de découpe au plasma permet d’effectuer des opérations de découpe manuelle, de découpe automatique, de découpe 2D et 3D.

Pour les épaisseurs de plus de 50 mm, elle est plus efficace que la découpe au plasma.

Fonctionnement de la machine d’oxycoupage de tôles

Dans une première phase, le métal est chauffé par une flamme généralement d’acétylène. Une fois à bonne température, on passe à la deuxième phase, celle de la découpe.

Dans la deuxième phase, un jet d’oxygène à haute pression pénètre dans le matériau en effectuant la découpe et en faisant s’échapper le métal fondu de la zone découpée.

La découpe est rendue possible grâce à l’action oxydante exothermique de l’oxygène qui, au contact du métal, possède la bonne teneur en carbone.

Cette action dégage plus de chaleur et, en combinant cet effet avec la haute pression d’oxygène, le matériau est défoncé.

Une fois le matériau défoncé sur toute son épaisseur, on passe à la découpe à proprement parler en suivant les profils souhaités.

Une machine d’oxycoupage d’occasion ou neuve ? Voilà ce qu’il y a de mieux

Le marché des machines d’oxycoupage d’occasion est très vaste et répandu. L’investissement aussi bien pour le neuf que pour l’occasion est relatif par rapport aux autres solutions de notre portefeuille.

Avec un équipement d’oxycoupage, il est possible de réaliser simplement des bandes, voire des opérations complexes avec de grosses épaisseurs.

Le processus d’oxycoupage est lent donc bien souvent l’opérateur ne le suit pas visuellement : pendant la phase de découpe, il effectue d’autres opérations d’atelier.

La marge d’erreur est toutefois très réduite : se tromper sur une pièce en oxycoupage peut représenter une perte de milliers d’euros.

Le client connaît la valeur de cet usinage et sa centralité dans sa ligne de production.

Les avantages d’une machine d’oxycoupage par rapport aux autres systèmes de découpe


L’oxycoupage est un choix obligatoire si vous souhaitez découper du métal très épais, car le plasma n’est pas toujours avantageux.

Pour des épaisseurs inférieures, il vaut mieux une découpe au plasma. Mais si vous voulez une machine flexible en mesure de découper des tôles plus hautes, il vaut mieux opter pour l’oxycoupage.

Malgré cela, la technologie permet de ne couper que des matériaux contenant du carbone. Parmi ces derniers, les plus connus sont les aciers classiques de construction.

Les avantages de l’oxycoupage peuvent être résumés comme suit :

Capacités

C’est la seule technologie en mesure de découper de grosses épaisseurs

Bon marché

Par rapport à d’autres processus de découpe thermique, l’équipement et moins cher et prépare les produits pour les phases de soudage ultérieures. L’action oxydante de l’oxygène peut parfois nécessiter un traitement de la surface découpée

Polyvalence

Sont disponibles aussi bien des chalumeaux de découpe manuelle que de découpe automatique au moyen d’un pantographe

Résistance à l’usure

Aucun outil n’est soumis à usure car la découpe s’effectue sans contact. Il suffira de remplacer les consommables, opération simple qui ne demande que quelques secondes

Domaines d’application de la machine d’oxycoupage

Les torches de découpe manuelle, avec lesquelles démanteler des produits en acier lourd pour ensuite recycler le matériau, sont très répandues.

C’est la raison pour laquelle la technologie trouve une large application dans la démolition et le recyclage de composants en acier lourds dans le secteur civil, du bâtiment, naval et mécanique.

Appliquer le chalumeau d’oxycoupage à une machine à contrôle numérique permet d’obtenir un processus complètement automatisable.

L’oxycoupage permet de découper des métaux qui contiennent un pourcentage de 0,12 à 0,25 de carbone.

Parmi des derniers, les plus connus et les plus utilisés sont l’acier de construction générale et l’acier doux, l’acier au molybdène ou au chrome-molybdène, l’acier corten et l’acier creusabro résistant à l’abrasion.

Est-ce possible d’acheter une machine d’oxycoupage en ligne ?

Il est généralement déconseillé d’acheter en ligne une machine de ce genre.

Machine d’oxycoupage : prix et avantages

Un équipement d’oxycoupage de haut niveau coûte entre 100 000 € et 200 000 €.

Pour une entreprise manufacturière, il s’agit d’un investissement net des primes qui s’amortit en 2 ans environ.

L’équipement d’oxycoupage que propose Promotec est particulièrement adapté à une production qui exploite pleinement les heures d’usinage pouvant être effectuées avec l’installation d’oxycoupage.

Ce que Promotec peut faire pour vous en matière d’oxycoupage de tôles

Un équipement d’oxycoupage travaille sur des charges lourdes et exige une mécanique et une assistance technique à la hauteur de cette utilisation. Ce sont donc deux éléments clés pour décider d’investir dans cette machine.

L’analyse des charges thermiques et mécaniques combinée à la personnalisation selon la logistique du client a toujours été au centre du projet Promotec. Le chargement de la tôle au moyen d’un chariot élévateur ou d’un pont roulant par exemple exige un système de guides au sol différent où Promotec peut démontrer son expérience en proposant plusieurs solutions.

La technologie se concentre sur la partie de contrôle lors de la phase de défoncement, sur l’allumage du chalumeau et le capteur capacitif.

Lors de la phase de défoncement, le matériau fondu s’échappe et doit être géré en plusieurs phases pour ne pas endommager la torche. L’allumage du chalumeau est désormais interne, donc plus sûr et toujours géré via CN.

Nos machines


KOMPACT EVO

Obtenez un devis rapide, c’est facile et gratuit !